Menu

Risques socio-organisationnels

Certains risques ont une cause et un effet, par exemple une marche abîmée sera susceptible de provoquer une chute dans l’escalier. Dans ce type de situation, les moyens de prévention sont aisément concevables. Il n’en va pas de même pour les risques socio-organisationnels qui combinent toujours une multiplicité de facteurs de risques.

Dans toute activité, celui qui l’exécute est confronté à des contraintes : il doit faire face aux aléas et à l’imprévu. Nous avons acquis la conviction, avec l’appui des recherches en cours dans les sciences sociales du travail, que l’organisation prend une part prépondérante dans l’apparition et le développement des facteurs de risques psychosociaux et socio-organisationnels.

Du côté de l’entreprise, les risques socio-organisationnels peuvent engendrer des coûts considérables (absentéisme, inaptitudes en plus grand nombre, baisse de motivation, baisse du niveau de qualité de la production, relations hiérarchiques tendues, augmentation des accidents du travail, voire augmentation des cotisations AT/MP, turn-over en hausse, …).

Du point de vue de la prévention des risques professionnels, il est possible de s’appuyer sur ces multiples facteurs de risques. Ils sont un levier de transformation des situations et d’amélioration des conditions de travail. La résolution d’un problème global est possible par l’intervention des travailleurs sur un ou des facteurs de risques particuliers.

Il en résulte que la prévention des risques socio-organisationnels doit se réaliser avec les acteurs concernés sans confusion, ni substitution sur le rôle de chacun et notamment des acteurs institutionnels de prévention des risques professionnels.

Dans ses interventions (formations, diagnostics, accompagnements à la prévention), Aliavox porte une attention particulière aux phénomènes des risques socio-organisationnels.